Voyagez autrement
dans la région de Luzon

 

Partir à la découverte de l’île de Luzon, c’est bien sûr visiter Manille, mais pas seulement… La plus grande île des Philippines (près de 110 000 km2) est traversée dans sa moitié nord par une chaîne montagneuse appelée Cordillère Centrale. Elle abrite de nombreux volcans qui font partie de la ceinture de feu du Pacifique. Dans ces terres difficiles d’accès, il existe des endroits où les conquistadors espagnols ne se sont pas aventurés, et où les traditions de divers peuples primitifs ont été préservées. Un voyage à Luzon est donc synonyme de paysages grandioses mais aussi d’opportunités uniques pour découvrir la culture philippine dans ce qu’elle a de plus ancestral.

 

Banaue, écrin des célèbres rizières en terrasses, patrimoine mondial de l’humanité

 

En plein coeur de l’île de Luzon se trouvent les somptueux paysages dessinés par les rizières en terrasses de Banaue, qui ondulent majestueusement sur le flanc des montagnes depuis plus de deux mille ans. Pour les amateurs de treks, serpenter parmi les rizières verdoyantes est une expérience magique. Mélange unique de nature et de culture, cette oeuvre est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. On la doit au peuple Ifugao, dont le mode de vie découle de la culture du riz, comme en attestent par exemple les coutumes et cérémonies liées au dieu du riz.

 

 

Un voyage parmi des paysages volcaniques hors du commun

 

La caldeira du volcan Taal (au sud de Manille) offre quant à elle un paysage étonnant. Elle est remplie par un lac d’environ 250 km2, au milieu duquel émerge une île, « Volcano Island », qui possède un piton volcanique renfermant lui aussi un lac. La ville de Tagaytay offre des points de vue superbes sur cette mise en abyme naturelle. Vous pouvez aussi aller voir ces paysages magnifiques de plus près, au cours d’une excursion qui alliera balade en bateau et petite ascension matinale (à pied ou à cheval) des pentes de Volcano Island.

 

Le Mont Pinatubo, est situé à deux heures trente de route de Manille. Soumis aux caprices du temps, l’accès au cratère n’est cependant pas toujours autorisé, il est aussi nécessaire d’y être très tôt le matin afin de s’assurer une Jeep si l’accès est autorisé (nombre de véhicules limité).

 

Manille, entre modernité et patrimoine historique

 

Si la capitale philippine possède son lot de gratte-ciels, elle recèle également divers vestiges de son passé colonial, visibles à l’intérieur des remparts d’Intramuros. Ce quartier, fondé en 1571 par les Espagnols, est le plus vieux de Manille. Vous y trouverez par exemple le fort Santiago, la cathédrale-basilique, et la très belle église baroque San Agustin et son musée (classée au patrimoine mondial de l’UNESCO). Bordant Intramuros sur son côté sud se trouve le parc Rizal, un lieu agréable pour se détendre, avec ses fontaines, son petit lac artificiel où vous pourrez observer une carte de l’archipel, ses jardins chinois et japonais, et son pavillon qui abrite orchidées et papillons. Non loin se situe également le musée national des Philippines, regroupant des collections d’archéologie, d’ethnographie, de sciences naturelles mais aussi des collections d’art philippin du XVIIIème siècle à nos jours.

 

Pour visiter notre sélection d'hôtels
à Luzon

cliquez ici

 

 

Pour obtenir une cotation individualisée en quelques clics seulement, rendez vous sur notre page

Recevez votre devis gratuit.

Nous vous invitons également à visiter les pages que nous avons consacrées à ces destinations